Accueil - Mercredi 18 octobre 2017
 
Formation
Systèmes d'impression
Internet - Réseau
Audit - ERP - GRC
Matériels
Logiciels








Pour nous contacter :
Tél : 01 40 16 10 77
Fax : 01 49 95 00 23


Formulaire de contact
Pourquoi la biométrie vocale devrait faciliter et sécuriser les opérations bancaires par téléphone ?
Le 18-Jun-2017
Le 29 mai 2017, la CNIL autorisait l’expérimentation de dispositifs de biométrie vocale par des établissements bancaires sur leurs centres de contacts clients. Cette décision s’inscrit dans une actualité où la sécurité informatique et la protection des données personnelles sont au cœur des préoccupations des entreprises et des experts du secteur. Une étude récente réalisée par AYTM pour Nuance et dévoilée en mai 2017 indique qu’aux États-Unis, plus de 50% de la population se déclare avoir été victime de fraude ou de vol de données personnelles.

Alors que la biométrie vocale se développe rapidement à l’échelle internationale, la décision de la CNIL permet à ces établissements français de bénéficier de nouvelles méthodes d’authentification et remplacer les mots de passe, trop souvent piratés ou perdus.

Pour Joël Drakes, expert en biométrie vocale chez Nuance Communications, ces expérimentations par les établissements bancaires autorisées par la CNIL confirment la nécessaire évolution des méthodes d’authentification traditionnelles, ainsi que la maturité des technologies d’authentification par empreintes vocales.

« Cela fait plus de 20 ans maintenant que Nuance Communications travaille sur le potentiel de la voix comme facteur d’authentification. Ces établissements bancaires français vont pouvoir bénéficier de la technologie la plus en pointe qui a déjà fait ses preuves partout dans le monde, notamment outre-manche, où elle est déjà adoptée par les principales banques. En 2017, ce sont plus de 150 millions de personnes qui peuvent s’authentifier par la voix avec Nuance Security Suite, la plateforme de biométrie vocale de Nuance. Aujourd’hui l’utilisation de la voix, composée de milliers de caractéristiques, unique et propre à chaque individu, s'impose comme une alternative pleine d'avenir dans un secteur où la fraude est en constante progression.

Il ajoute « Aucun système d’authentification n’est infaillible ; comme les techniques de sécurité, les méthodes des pirates informatiques progressent aussi. Cependant, la technologie de biométrie vocale Nuance possède l’avantage d’être la plus sophistiquée du marché (grâce à l’utilisation des techniques de réseaux neuronaux profonds), et d’être extrêmement robuste et sécurisée. A fin 2016, aucun cas de fraude avérée n’avait encore été répertorié par nos clients.
Notre moteur compare plusieurs centaines de caractéristiques physiques et comportementales en temps réel, ce qui le positionne en tête de tous les benchmarks réalisés ces dernières années en performance brute. De plus, nos algorithmes sont capables de détecter les attaques à base d’enregistrements, de concaténations de segments audio, ou de voix artificielles.
Enfin, alors que la plupart des techniques d’authentification classiques se complexifient, l’utilisation de la biométrie vocale est simple et intuitive pour les clients, qui n’ont plus à retenir de mots de passes complexes ou modifiés de manière cyclique


Il conclut : « L’utilisation de la biométrie vocale par les banques est un grand pas dans la lutte contre la fraude et dans l’amélioration de l’expérience client. 30 jours après son implémentation de Nuance Security Suite, l’une des 5 plus grandes banques britanniques a vu son nombre de comptes piratés diminuer de 59%. L’introduction de ce mode d’authentification donne une image à la fois rassurante et innovante des établissements auprès de leurs clients. »
 

Les derniers articles mis en ligne